Projet immobilier :

Newsletter du projet de nouvelle maison paroissiale :

Projet de Maison Paroissiale - Quelques explications

LE PRESBYTÈRE ACTUEL

Ce bâtiment n’est malheureusement pas conforme aux normes de sécurité : il n’est pas accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR), il n’a pas la résistance au feu nécessaire, la toiture devrait être refaite, l’installation électrique devrait être refaite, des alarmes feu devraient être installées, la partie centrale de la cour devrait être refaite (l’enrobé est en train de se fragmenter), l’installation de chauffage devrait être refaite …

Sa remise en état nécessiterait en particulier la mise en œuvre d’un ascenseur (pour accéder à l’étage supérieur au moins) et la création d’une rampe le long de la façade côté rue pour accéder à l’étage bas, servant également d’issue de secours, (compte tenu des pentes et paliers de repos nécessaires, cette rampe prendrait les 2/3 de la façade côté rue, (voir pour exemple la rampe d’accès des PMR à l’église), une sortie de secours pour l’étage…

Le CPAE a estimé le coût des travaux nécessaires (en partie devis, en partie estimations sur la base d’interrogations des entreprises compétentes) coûterait environ 500 000€. Ce montant ne comprend pas l’isolation thermique des façades, recommandée d’un point de vue écologique, confort et économie de consommation..

Le résultat serait un bâtiment conforme à la réglementation en vigueur, mais trop petit pour les besoins de la paroisse et avec une isolation thermique insuffisante. Il nous faut de plus prévoir un logement pour le Curé de la Paroisse, ce qui prend beaucoup de place.

Le CPAE et le diocèse ont estimé que le coût était trop important pour un résultat insuffisant, d’où le projet présenté ici.

LE TERRAIN

Les constructions sur ce terrain doivent obéir à des règles très précises, comme sur tous les autres terrains (Plan Local d’Urbanisme ou PLU). En particulier :

Toute construction doit se trouver en retrait de 4 mètres des limites de propriété (hors rue St Nicolas)

Toute construction doit se trouver en retrait de 5 mètres de la limite de propriété avec le domaine public (côté rue St Nicolas).

Vous pouvez consulter le PLU. Nous sommes en zone USPb.

Plan de masse
Plan-de-Masse.pdf
Document Adobe Acrobat 355.0 KB

LE PROJET

Il s’agit d’un bâtiment sur 4 niveaux :

Niveau inférieur : un parking pour 8 véhicules (au lieu de 11 actuellement) et une zone de locaux de service avec une pièce disponible (répétition musique, espace pour les jeunes et ados, stockage lors des kermesses et autre)

Rez-de-Chaussée : Une zone accueil avec de l’espace compris un local de convivialité (exposition livres de bibliothèque, repos et discussions pour les gens du quartier qui souhaitent faire une pause…) et une grande salle de réunion utilisable pour les innombrables et sympathiques rassemblements des paroissiens lorsqu’on ne peut pas se mettre dehors. Tous ces locaux sont de plain-pied avec les espaces extérieurs, ce qui fait que, pour la kermesse par exemple, on peut utiliser la grande salle de réunion, en complément de la cour.

Étage 1 : locaux de service (secrétariat, bureaux) 3 salles de réunion, un oratoire/chapelle)

Étage 2 : deux logements de prêtres

Plans / Sous-sol et Rez-de-Chaussée
Plan-S-sol-et-Rdc.pdf
Document Adobe Acrobat 358.0 KB
Plans / Premier et second étages
Plan-R+1-et-R+2.pdf
Document Adobe Acrobat 142.1 KB

INSPIRATION ÉCOLOGIQUE, LAUDATO SI

Performance thermique de meilleur niveau (permettant entre autres des gains d’exploitation)

Éclairage naturel privilégié et éclairage par LED avec régulateurs

Matériaux biosourcés que ce soit pour l'extérieur (les isolants) ou pour les cloisons intérieures.

Récupération des eaux de pluie pour l'arrosage, voire de l'eau des sanitaires

Végétalisation de la cour le plus possible

Limitation des impacts du chantier (réemploi des matériaux de déconstruction, gestion des déchets, organisation du chantier, …)

Pour assurer une bonne prise en compte de ces impératifs, la maîtrise d’œuvre comporte une composante « écologique » en la personne d’un BET spécialisé en environnement.

À PROPOS DES LOCAUX DU PREMIER ÉTAGE

Comme tout le reste des locaux, ceux-ci sont le résultat de la vaste consultation des paroissiens ayant abouti au document d’expression des besoins.

Les locaux de service sont exactement en même nombre que ceux dont nous disposons actuellement. Un peu plus spacieux cependant.

Les salles de réunion résultent de l’interprétation que les architectes ont faite des données du document d’expression des besoins. Ce dernier donnait en effet simplement les effectifs des réunions, leur fréquence et les jours et heures où elles avaient lieu. Les deux architectes consultés ont abouti au même résultat concernant les nombres et surfaces des salles de réunion, ce qui a rassuré le CPI.

L’oratoire/chapelle. Beaucoup de paroissiens avaient demandé qu’un oratoire soit prévu dans la future Maison Paroissiale de façon à pouvoir aller y prier au début et/ou à la fin des réunions, voire à d’autres moments. Des demandes complémentaires sont parvenues au CPI de pouvoir y célébrer la messe car l’église n’est pas très chaude lorsqu’il fait froid dehors et la petite communauté qui y assiste est un peu perdue dans l’église qui parait grande à ce moment. C’est donc la proposition qui est faite dans le plan. Mais, l’espace n’étant pas extensible, au-delà de 20 personnes, la célébration devra se faire dans l’église.

À PROPOS DES LOCAUX DU SECOND ÉTAGE

Il y a deux appartements pour deux prêtres (notre situation actuelle) , un F3 et un F2. Ces appartements ont été conçus pour pouvoir être réunis en un seul sans trop de difficulté. Ce bâtiment va être légué à nos successeurs. Il a une vie d’au moins 50 ans (le presbytère actuel à 70 ans !). Il est possible que plus tard, il n’y ait plus suffisamment de prêtres et qu’il faille loger une famille d’accueil, comme cela se fait dans un certain nombre de paroisses. Ce sera alors facile.

ADAPTABILITÉ

L’absence d’éléments porteurs (poteaux) intérieurs rend aisées et peu onéreuses les transformations ultérieures. L’affectation actuelle des locaux est celle qui est nécessaire actuellement (après la fin des confinements ou similaires), mais ce n’est peut-être pas celle qui sera utile dans les 50 ou 70 ans qui suivent. Il convient donc de laisser à nos successeurs un bâtiment suffisamment vaste et transformable à peu de frais pour qu’ils puissent l’adapter à leurs besoins.

DES QUESTIONS ?

Vous avez certainement beaucoup d’autres questions à poser. N’hésitez pas à le faire en appelant un des membres du CPI : Anne Hervio, Blandine de Senneville, Gwénaëlle Henniaux, Anne-Sophie Macabéo, Philippe Watteau, Xavier de Carmantrand ou Gérard Chapeaux.

Il est également possible de laisser votre avis par écrit, soit par courriel à l'adresse

cpi.stebernadette78@gmail.com, soit sur papier déposé dans la boite à lettres.

Une maison paroissiale pour demain

À la suite des réunions sur le projet de notre future Maison Paroissiale, le comité a pris en compte l'essentiel des remarques.

 

Il en résulte le document ci-dessous qui a été envoyé à l'évêché.

Projet immobilier - Analyse des besoins
Projet-Maison-Paroissiale-janv2020.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB

Ce document concerne le presbytère (maison paroissiale) et non l’église. Il concerne nos besoins.

C'est à partir de ce document qu’une maîtrise d’œuvre sera invitée à concevoir un projet.

 

Contact : Gérard Chapeaux


>> N'hésitez pas à consulter, pour rappel, l'article qui précise la genèse du projet.