Vivre sa foi - Recevoir un sacrement - Réconciliation

Réconciliation

« Si nous confessons nos Péchés, Il nous pardonnera nos Péchés. » (1 Jn 1,9)

 

C’est le sacrement de la Pénitence ou de la Réconciliation qui aplanit la route de chacun, même quand il est accablé par de lourdes fautes. Dans ce sacrement, tout homme peut expérimenter, de manière unique, la miséricorde, c’est-à-dire l’amour qui est plus fort que le péché...

 

La miséricorde, en tant que perfection de Dieu infini, est elle-même infinie. Infinie donc et inépuisable est la promptitude du Père à accueillir les fils prodigues qui reviennent à la maison. Infinies sont aussi la promptitude et l’intensité de pardon qui jaillissent continuellement de l’admirable valeur du sacrifice du Fils. Aucun péché de l’homme ne peut prévaloir sur cette force, ni la limiter.

 

De Jean-Paul II, dans La miséricorde divine, VII, 13. 

 

  • Le curé est à la disposition des fidèles pour des confessions pendant sa permanence ou sur rendez-vous.
  • La paroisse propose également des veillées pénitentielles suivies de journées du pardon avant Noël et avant Pâques.