Fêter Saint Joseph avec la Communauté des Peuples de Sainte Bernadette

À l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph saint patron de l’Église universelle, l’église catholique lui consacre une année spéciale jusqu’au 8 décembre 2021. Il faut le reconnaître : les évangélistes nous parlent très peu de Joseph. Aussi, la figure de Saint Joseph est peut-être présente dans notre vie de foi. Comme curé de notre paroisse, j’ai demandé à des membres de la Communauté des Peuples de nous parler de leur attachement à Saint Joseph. En, effet, il existe une convergence toute particulière entre la sainteté de Joseph et la sainteté de tant de paroissiens, à travers leur foi, leur spiritualité, leurs actions quotidiennes et discrètes.

 

La grâce et le charisme de la paroisse Sainte Bernadette est d’être une communauté des peuples, divers, variés et fraternels. Nous appartenons tous à « peuple », avec notre origine nationale, sociale, notre profession, notre sensibilité, notre spiritualité. La tentation pourrait être de s’ignorer ou de se comparer pour s’évaluer. Mais nous sommes une communauté des peuples. Nous pratiquons l’échange des dons. Nous recevons des spiritualités que nous ne connaissions pas ou peu. Nous nous enrichissions ainsi mutuellement et fraternellement. C’est une très grande joie. C’est une anticipation prophétique de l’Église, famille des peuples, avec un seul Chef : Jésus. Il lave les pieds de tous et nous invite à nous laver les pieds les uns des autres.

 

Joseph est un père aimé par le peuple chrétien parce qu’il a donné sa vie pour Jésus. Père dans la tendresse, Joseph nous fait voir la tendresse de Dieu qui nous rejoint dans nos faiblesses et nos fragilités. Elle agit à travers et malgré elles. Père dans l’obéissance, il est un modèle de discernement de la volonté divine. Joseph est aussi un père dans l’accueil. Il nous permet d’accueillir notre propre histoire pour l’assumer. Il nous invite aussi à l’accueil des autres. Joseph est un père au courage créatif devant les difficultés, comme tant de réfugiés et exilés, comme tant d’habitants de notre quartier. Avec lui, nous apprenons comment aimer Jésus et sa mère, comment aimer l’Église et les pauvres. Joseph, qui a été un père travailleur, nous rappelle l’importance du travail de chacun pour lui-même, pour la famille, pour l’avènement du Royaume. Enfin, Joseph est un père dans l’ombre du Père céleste. Son amour paternel respecte infiniment la liberté de l’enfant qui lui est confié, renvoyant à une paternité plus haute.

Que cette vidéo, et les autres propositions de cette année, nous montrent combien Saint Joseph est aimé et combien il peut nous inspirer !

Père Emmanuel Gougaud

Quelques liens pour rentrer dans cette belle fête et année Saint Joseph !