Edito du 8 février 2015

Une petite semaine au Paradis


Lourdes offre à ses visiteurs un avant-goût de la Jérusalem céleste car on y rencontre, comme dans l’Apocalypse « une foule immense de toute nation, race, peuple et langue », partageant la même Foi ou la même Espérance.


Passer à Lourdes, au cours des vacances, est une expérience qui peut être enrichissante mais s’avère parfois décevante car on se sent un peu perdu. Les points d’accueil proposent des informations, mais on ne sait pas ce qui nous convient le mieux et avec qui participer aux diverses activités.


Venir à Lourdes avec un pèlerinage diocésain est une tout autre aventure spirituelle que j’ai eu l’occasion de découvrir à plusieurs reprises. Dès que le TGV spécial s’ébranle en gare de Versailles, nous éprouvons un sentiment très particulier d’amitié et d’échange. Les wagons sonorisés permettent de chanter et de prier, en union avec les malades et parfois de participer à l’Eucharistie. Après avoir pu admirer les paysages de France, si beaux en ce début de printemps, nous voici arrivés à Lourdes où nous sommes accueillis dans nos hôtels respectifs par un personnel qui sera aux petits soins pour nous pendant tout le séjour. Dès le lendemain matin, nous partons à la découverte de cette cité mariale où, depuis plus de cent cinquante ans, des millions de pèlerins sont venus se confier à la Vierge. La vie évolue, les mentalités changent, mais Lourdes rayonne d’une jeunesse toujours nouvelle.


Les moments privilégiés restent bien sûr les prières devant la grotte où l’on se sent si proche de Marie et de Bernadette. Les messes dans ce lieu et la récitation du chapelet à 15h sont pour tous des souvenirs inoubliables. Evoquons aussi les merveilleuses

célébrations internationales dans la Basilique souterraine où les malades et leurs brancardiers sont aux places d’honneur, les processions, les chemins de croix, l’onction des malades, les fêtes organisées pour les jeunes, etc.


Le pèlerinage diocésain permet de faire connaissance avec l’évêque et les nombreux prêtres qui assurent animations, catéchèse, confessions. Les rencontres et les amitiés qui se nouent resserrent les liens dans l’Eglise.


Un voyage à Lourdes, c’est très bien ; un pèlerinage, c’est encore mieux, surtout quand on appartient à une paroisse consacrée à sainte Bernadette.


Françoise de Lorgeril

Paroisse de Sainte-Bernadette

Fidèle pèlerin de Lourdes