Edito du 7 septembre 2014

Après la pluie..., le beau temps !

Je ne saurais me prononcer avec exactitude si c’est sous de très heureux et souriants auspices que les uns et les autres ont passé leurs vacances ou plutôt, hélas, sous de tristes et fâcheux. Je peux cependant m’émerveiller du très beau soleil sous le signe duquel cette semaine de  rentrée se place. Oserai-je dire après la pluie des tourments voici le beau temps des signes de résurrection ? C’est là, à vrai dire, mon Espérance ! Et je continue de me faire proche, par la pensée et la prière, de celles et ceux qui, au cours de ces derniers mois, ont porté et portent encore le poids du jour : poids de la maladie, de la souffrance, de la solitude, de l’incompréhension, de la rupture, de l’exclusion, du chômage, de l’échec, du deuil. Je partage la joie et l’action de grâce de celles et ceux que le Seigneur a comblés de bienfaits et qui ont fêté réussite, naissance, baptême, mariage, progrès dans la foi, promotion sociale et autres bonnes nouvelles.


Que le Christ Jésus, Soleil levant, Lumière d’en haut, Chaleur d’amitié et Feu d’Amour ne cesse de briller, par sa présence, en nous et au milieu de nous. Que son étoile se lève sur chacun de nous, sur nos familles, sur notre communauté paroissiale et sur l’immensité du monde afin que viennent des jours de sérénité et de paix, de justice et d’amour,  de libération et de vie. Tels sont les bons vœux et les souhaits puisés du fond du cœur que je formule pour tous et chacun, en ce début d’année pastorale, tant il est vrai qu’une nouvelle année offre toujours l’occasion propice pour formuler des vœux.


Une année nouvelle commence donc, une deuxième, pour ma part, avec vous, à Sainte Bernadette. Une année où, après avoir pris le temps nécessaire pour nous accueillir mutuellement et faire connaissance (l’année dernière), nous allons naturellement (cette année) « avancer en eau profonde » et poser, avec audace et espérance, les jalons de notre projet de vie commune pour les années à venir. Oui, nous avons besoin de savoir ce que nous allons faire ensemble, d’avoir une idée claire de la route que nous allons parcourir. Bien sûr, il n’y d’autre route que celle de l’Évangile, il n’est d’autre chemin que Jésus. « Je suis le chemin » nous dit-il (Jean 14, 6). Sur ce chemin, pour ne pas défaillir, pour nous encourager mutuellement, pour aller d’un même pas et arriver au terme, tous ensemble, il faut une tactique,  une méthode, un plan. C’est justement ce plan d’action pastoral que notre Conseil Pastoral (CP) est en train d’élaborer. Nous sommes unis à tous les membres du CP réunis ce dimanche en journée de prière et de travail.  Sur eux et sur chaque membre de notre communauté, invoquons la lumière de l’Esprit Saint qui nous dira ce à quoi le Seigneur nous appelle. Bonne rentrée à tous et à dimanche prochain, 14 septembre, pour notre grand rendez-vous : messe de rentrée et pique-nique !  


Père Louis-Pasteur